Vote sur le Grenelle 2 : la gauche a fait prévaloir l'esprit partisan sur la préoccupation écologique !

Publié le par francois-grosdidier.com

L'Assemblée Nationale a adopté à une nette majorité la loi Grenelle 2, nouvel étage du « monument législatif », pour reprendre l'expression de Jean-Louis Borloo, concrétisant les conclusions du Grenelle de l'Environnement.

 

La gauche a voté contre, comme elle l'avait fait, naguère, pour la Charte de l'Environnement. L'Histoire lui aura pourtant donné tort.

 

Plus rien, dans le texte issu des débats, ne justifiait un vote négatif ! Le texte du gouvernement était conforme au Grenelle, celui issu du travail en commission légèrement en retrait, mais au fil des débats, notamment avec l'abandon du seuil minimum pour les fermes éoliennes, le texte a retrouvé son équilibre et sa force pour entraîner la société française dans la révolution du développement durable.

 

Conformément à la volonté de Nicolas Sarkozy, malgré les résistances catégorielles et parfois parlementaires, la majorité, seule, aura fait faire ce  nouveau pas écologiste à la France.

 

Dommage pour le consensus toujours préférable.

Tant pis pour la gauche qui aura fait prévaloir l'esprit partisan sur la préoccupation écologique.