Polémique lancée sur l'utilisation de la réserve parlementaire pour financer une étude sur les OGM

Publié le par francois-grosdidier.com

Le Cri du Contribuable dénonce l’affectation de ma réserve parlementaire, pour un montant de 100 000 euros pour, selon lui, "une étude controversée... visant à mettre en évidence la dangerosité supposée d'un maïs génétiquement modifié". Il ajoute : "officiellement opposé à la culture OGM, connaissant le passif du chercheur pilotant l’étude (Gilles Eric Séralini) et de son association (Criigen)…, ce représentant de la Nation a délibérément outrepassé sa mission d’élu en finançant directement un lobby… Cet exemple est un cas flagrant  d'utilisation clientèliste de la réserve parlementaire puisque François GROSDIDIER se vante publiquement d'avoir agi ainsi avec l'argent des contribuables".

 

"Etude controversée" cette étude est une contribution essentielle à une controverse scientifique, au sens le plus noble du terme, destinée à vérifier l'innocuité ou la toxicité d'aliments destinés à la consommation, controverse que voulait justement éviter Mosanto, souhaitant commercialiser massivement et irréversiblement son produit sans que des études longues soient préalablement menées.



"officiellement opposé à la culture OGM" Membre de l'UMP et non des Verts, je n'ai aucune opposition de principe aux OGM. Je suis seulement opposé à la culture d'OGM dont on n'est pas certain de l'innocuité. Cela a toujours été ma position face à ceux qui postulent de cette innocuité alors que des doutes sérieux existent tant sur le plan de la santé que sur celui dans de l'environnement.



"passif du Pr Séralini et du CRIIGEN"  ? Ils n'ont aucun passif. Il s'agit d'un universitaire reconnu et d'une association à but non lucratif. Le passif est du côté de Mosanto, dont les activités ont déjà entraîné des morts d'hommes et des atteintes graves à l'environnement dans de multiples pays.

 

"lobby" ? Mosanto et d'autres agents économiques défendent les intérêts mercantiles au détriment de la santé et de l'environnement. Le Pr Séralini et le CRIIGEN défendent la santé publique et l'environnement, en dehors de tous aspect économique et même partisan. Où est le lobby ?

 

"clientéliste" ? Il n'y a pas un adhérent du CRIIGEN chez mes électeurs. Les adversaires des OGM ne sont pas spécifiquement la base électorale de l'UMP à laquelle j'appartiens et au nom de laquelle je suis candidat.



"outrepassé ma mission d'élu" ? Non, je l'assure en plein lorsque je permets de réaliser des études dans le seul souci de protéger la santé humaine et l'environnement, contre des lobbies qui s'opposent à des études au-delà de 90 jours.



"se vante " ? Je ne vante rien. J'ai juste révélé avoir contribué à financer le CRIIGEN quand celui-ci a été accusé, pour le discréditer, d'être financé, selon le Monde, "par des enseignes de la grande distribution ayant investi dans le créneau sans OGM".