suite aux accusations du sénateur J-L MASSON...

Publié le par francois-grosdidier.com

M. MASSON monte en puissance et atteint le plein délire.

Il m’accuse d’avoir tenté de « le faire disparaître » et porte plainte contre moi pour « association de malfaiteurs ».

Cet esprit dérangé déroule, chaque jour, un plan machiavélique qu’il se vantait d’avoir imaginé pour me détruire entre les législatives et les municipales.

Sa pathologie augmente en gravité.

Il a débuté sa carrière par l’autodiffamation, en 83. Il l’a poursuivie  par les candidatures contre lui-même, lui valant une condamnation par le Conseil Constitutionnel en 97. Il invente aujourd’hui l’autoenlèvement.

Pour assouvir sa haine, il a dépensé des moyens colossaux et son esprit aussi productif que tortueux lui permet d’imaginer touts les montages et toutes les manipulations.

A ce stade, je ne sais plus si je dois saisir le tribunal pour diffamation ou le Préfet pour demander son hospitalisation d’office.

Publié dans COMMUNIQUES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article