OGM Monsanto : François Grosdidier saisit le Haut-Conseil des Biotechnologies - décembre 2009

Publié le par francois-grosdidier.over-blog.com

Suite à la publication, par la revue International Journal of Biological Sciences, d'une étude sur la nocivité suspectée de 3 variétés de maïs génétiquement modifié du semencier américain Monsanto (MON 810, MON 863, NK 603), j'ai décidé, en tant que parlementaire, de saisir sur ce sujet le Haut-Conseil des Biotechnologies.

 

Cette étude démontre que ces 3 variétés de maïs produiraient des insecticides ou absorberaient le désherbant Roundup. Des effets particuliers sur la santé humaine sont ainsi très fortement suspectés, notamment sur le foie, les reins et le coeur. Cela confirme le bienfondé du moratoire, décidé par le gouvernement français, dont le MON 810 fait l'objet en France. Il est donc urgent d'exiger l'extension du principe de précaution à toutes ces variétés de maïs autorisées pour la consommation animale et humaine dans l'Union Européenne.

 

Les tests réalisés sur 90 jours par le semencier américain sont beaucoup trop courts pour mesurer réellement les effets sur la santé et dans l'attente de résultats d'études sérieuses sur les risques encourus par notre santé, études d'une durée souhaitable de 2 années, je demande donc le retrait de l'autorisation de commercialisation en France des maïs OGM incriminés