Le Président et le Gouvernement exploitent-ils politiquement l'insécurité pour récupérer les voix FN après les régionales ?

Publié le par francois-grosdidier.com

Non. C'est la gauche qui a lancé la polémique. C'est elle qui, au début de l'été, a hurlé à « l'échec de Sarkozy  sur la sécurité » après les émeutes de Grenoble consécutives à la mort d'un jeune braqueur. Mais depuis plusieurs semaines déjà, le PS et la presse de gauche cultivaient ce thème.

Après ces évènements, le maire PS de Grenoble, président de l'Association des Maires de Grandes Villes de France, réclamait même un « Grenelle de la Sécurité ».

 

Eux auraient toujours le droit d'exploiter ce thème contre nous pour dénoncer un pseudo-échec. Mais quand nous répondons et parlons de notre action, de nos résultats et de nos projets en matière de sécurité, nous sommes alors taxés de « démagogie », d' « extrémisme » et de « populisme ». Il est légitime de parler de ce que nous faisons, dans ce domaine comme dans les autres... et les électeurs du FN, comme les autres, feront ce qu'ils voudront.

Publié dans BILLETS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article