LA REACTION PARTISANE DES ELUS SUITE A L’ARRET DES HAUTS-FOURNEAUX !

Publié le par francois-grosdidier.com

Les élus de droite et du centre en Moselle ont été solidaires des élus de gauche dans la défense des sites sidérurgiques, que ce soit au sein de la fédération départementale des maires, du conseil général de la Moselle ou dans les positions nationales.

 

On ne peut que regretter la réaction partisane des maires PS d’Hayange et de Florange après l’arrêt des hauts-fourneaux.

 

Le maire PS d’Hayange a fait enlever, le jour même, la plaque posée par FO pour commémorer les promesses non tenues de François Hollande. Il s’était pourtant félicité de la pose d’une plaque identique sous Sarkozy.

 

Le maire PS de Florange explique qu’il n’y a aucun parallèle à faire entre Sarkozy à Gandrange et Hollande à Florange. Vrai, mais les différences sont accablantes pour François Hollande :

 

1 - Hollande est venu à Florange en campagne électorale et s’est bien gardé d’y revenir une fois élu. Sarkozy n’était jamais venu faire campagne mais il y est venu deux fois en tant que président et en pleine crise.

 

2Sarkozy, n’avait pas promis la non-fermeture, mais de demander à Mittal de revoir sa décision, à défaut, de soutenir un plan de reprise et, à défaut de repreneur, de soutenir des mesures de compensation (CFA, FLM…) Ca a été fait.  Hollande, lui, n’a pas soutenu le plan de reprise de Bernard Serin (qui ne nécessitait pas une nationalisation temporaire, mais seulement une négociation fiscale musclée avec Mittal). Les hauts-fourneaux sont fermés sans aucune compensation et Hollande n’a même pas fait voter la loi qu’il avait promise pour contraindre la vente du site.

 

 

A l’impossible, nul n’est tenu.

Mais Hollande n'a même pas essayé le possible.

Le PS veut le faire oublier au plus vite.