Identité nationale : 1. Nadine Morano a raison, 2. le débat est nécessaire et utile - décembre 2009

Publié le par francois-grosdidier.over-blog.com

Décidément, le débat est difficile. L’identité nationale est un gros mot. Rappeler des individus à leurs obligations est inconvenant.

 

1. Nadine MORANO a raison en s’adressant à des jeunes souvent discriminés, qu’ils soient issus de l’immigration ou qu’ils habitent juste un quartier réputé sensible, de leur dire que s’ils veulent s’intégrer culturellement et s’insérer professionnellement, ils doivent faire un bout du chemin, ne pas mettre la casquette à l’envers à un entretien d’embauche, ne pas parler « verlan » pour être compris par tous. Comme maire et président de mission locale pour l’insertion des jeunes, je sais comme nous devons travailler avec eux sur leur « savoir être » avant même de travailler leur « savoir faire ». Aimer ces jeunes, c’est leur dire ces vérités. Nadine MORANO les aime davantage que les censeurs de l’opposition et même hélas de la majorité.

 

2. Après ce procès infondé contre la ministre, ils font celui du débat lui-même. Ce débat est pourtant utile et nécessaire : quand les « Français de souche » ou se considérant tel perdent leurs repères et ne se reconnaissent plus dans une France qui change trop vite à leur goût, quand les citoyens issus de l’immigration peuvent difficilement se reconnaître dans une France qui les discrimine dans l'emploi, l'habitat et les conditions matérielles du culte. Le vouloir vivre ensemble ne se bâtit pas sur des tabous, des non-dits et des frustrations qui enflent comme des abcès. Il se construit sur le dialogue, l’exposé des vérités dérangeantes, l’écoute et la compréhension mutuelle. Le débat est salutaire et les vérités, même avec franc parler, sont bonnes à dire.

Publié dans COMMUNIQUES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article