Gare Lorraine TGV : la Lorraine ne doit pas se ridiculiser

Publié le par francois-grosdidier.com

Le rapport public annuel de la Cour des Comptes est sans concession : dans une période où les collectivités publiques se doivent de maîtriser leurs dépenses, la gare de Vandières ne constitue en rien une priorité.

 

Il ne s'agit pas de mettre en cause le principe de l'interconnexion entre le réseau de transport régional et le TGV mais de ne pas se payer le luxe inutile d'avoir deux gares TGV dans un rayon de 20 kilomètres.

 

Plutôt que de se lancer dans la construction d'une nouvelle gare qui générera un surcoût d'au moins 100 millions d'euros, la Région Lorraine serait plus inspirée de réfléchir à la meilleure façon de jouer la complémentarité entre la gare de Pont-à-Mousson, celle de Louvigny qui remplit pleinement ses objectifs et l'aéroport régional.

 

La Lorraine a besoin d'investir pour son avenir, au service de la formation et de l'insertion professionnelles, pour être attractive. Elle n'a pas besoin de faire la "une" des magazines qui pourfendent les dépenses somptuaires des élus locaux.

 

Sortons des sentiers battus et unissons nos forces plutôt que de créer des fronts inutiles.

 

Communiqué non repris par le Républicain Lorrain