Annonce des investissements de Mittal à Florange

Publié le par francois-grosdidier.com

 

Outre la mise en œuvre des compensations suite au contrat d’ancrage territorial de Gandrange et les 150 millions d’euros inscrits dans le budget de l’Etat pour ULCOS à Florange, Nicolas Sarkozy a obtenu de Mittal 17 millions d’euros d’investissements à Florange, dont deux sur les hauts-fourneaux, sept sur la cockerie et huit pour le développement de nouveaux produits vers l’automobile.

Pendant que François Hollande exploite cyniquement la crise de la sidérurgie par un verbiage qui ne l’engage à rien, Nicolas Sarkozy, lui, est dans l’action concrète.

L’idée d’obliger par la loi les industriels à faire venir sur site des repreneurs est vaine car elle n’obligerait pour autant aucun repreneur à reprendre… et elle est d’autant plus absurde qu’elle ne s’appliquerait pas à Florange où l’enjeu est d’obtenir la poursuite d’activité par Mittal, d’autant plus qu’aucun repreneur ne pourrait exploiter les hauts fourneaux dans des conditions plus favorables, ne disposant sur place d’aucune unité de la filière.