Affaires Burg et Malick : Dans un même communiqué, M. Masson prouve son acharnement et jure qu’il n’y est pour rien !!!

Publié le par francois-grosdidier.com

Pris la main dans le sac, M. Masson niera toujours.

 

Extraordinaire Jean-Louis Masson qui jure n’être pour rien dans ma mise en examen pour détournement de bien public sur une dénonciation qu’il a rédigée, fait signer par Mme BURG en 2004, mais dont il a signé lui-même des pièces accusatoires comme cette attestation où il indique m’avoir vu au volant d’une voiture municipale devant l’Assemblée Nationale. Depuis près de dix ans, j’attends de pouvoir expliquer au tribunal que lorsque j’allais à Paris, c’était aussi pour me rendre, en tant que maire, à l’Association des Maires de France, à l’ANRU, au Ministère de l’Intérieur ou à celui de la Ville… Avec M. Masson, c’est toujours l’histoire de la paille et de la poutre, lui qui a emprunté pendant vingt ans les voitures du conseil général pour se rendre à Paris alors qu’il n’a jamais siégé dans l’exécutif départemental !

 

Quant au mail diffamatoire qu’il a diffusé cet été et qui justifie ma plainte contre lui, il s’étonne que je me sente visé quand il me vise… piètre  défense du niveau de celle de MM. Malick et Bernard qui expliquaient devant la 17ème Chambre de Paris qu’ils n’avaient pas tenu les propos incriminés et que c’était les journalistes qui avaient mal interprété.

 

L’appel lui-même ne me surprend pas. Comme dans les innombrables actions qu’il a tentées contre moi depuis près de dix ans, sous les signatures les plus diverses, il ira jusqu’en cassation… vainement. Il est obstiné et il a déjà consacré des dizaines de milliers d’euros à m’abattre.

 

Quant à Mme Zimmermann, qui a été co-accusatrice et première bénéficiaire de la fausse accusation contre moi, le moins qu’elle puisse faire est de s’excuser.

Publié dans COMMUNIQUES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article