Décès de Jean-Marie Pelt : l’écologie humaniste perd son père, son meilleur inspirateur

Publié le par francois-grosdidier.com

Jean-Marie Pelt nous a quitté. Nous nous sommes parlés cette semaine encore au téléphone pour caler sa rencontre avec Alain Juppé prévue le 14 janvier à Metz à l’Institut Européen d’Ecologie. L’écologiste démocrate chrétien se réjouissait de réitérer les échanges qu’il avait déjà eus à Bordeaux et, devant les désordres du monde, souhaitait un retour à la sagesse. Il me disait espérer pouvoir l’accueillir debout, après l’opération bénigne qui l’attendait. Sa seule incertitude était de savoir où il passerait Noël.

Il m’a formé à l’écologie d’abord sans le savoir quand, adolescent, j’ai lu « L’Homme re-naturé » (Le Seuil 1977), puis, par nos rencontres et entretiens, quand il m’a convaincu de défendre à l’Assemblée Nationale, parfois contre ma famille politique, le principe de précaution, notamment sur les OGM, la santé environnementale et la biodiversité. Il m’avait fait l’honneur de préfacer mon livre « Tuons-nous les uns les autres ! » (Ed. du Rocher 2008).

Nous avons créé ensemble le Festival de l’Ecologie et de la Nature de Woippy, (13 éditions) et il avait inauguré la Parc Botanique et Zoologique du Pâtis. Saluant la « reviviscence » de notre ville, il lui avait rendu le plus bel hommage.

Bloqué sur son fauteuil roulant mais continuant à voyager toutes les semaines pour donner des conférences, il partageait avec modestie son immense culture. Il traitait avec humour des sujets graves. Il exprimait avec douceur des idées fortes, avec bienveillance des idées dérangeantes, avec sagesse des idées audacieuses.

L’écologie humaniste perd son meilleur inspirateur, son père qui n’a pourtant jamais rien revendiqué.

J’espère que son héritage scientifique et philosophique irriguera notre pensée et notre action. Notre société qui s’hystérise et notre monde qui s’autodétruit, en ont besoin plus que jamais.

Publié dans COMMUNIQUES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article