suite au licenciement de M. Philippe Verdier de France 2 :

Publié le par francois-grosdidier.com

Il est normal que Philippe Verdier ait été licencié car il était anormal qu'un présentateur météo utilise la crédibilité du service public de l'audiovisuel pour livrer des contre-vérités scientifiques et, pire encore, porter les accusations les plus injurieuses et les moins fondées contre les scientifiques qui travaillent le sujet et les politiques qui s'en préoccupent, allant jusqu'à les accuser de servir les intérêts privés. Le monde à l'envers ! Il a sa place dans un service de communication de lobby pétrolier ou gazier, pas dans le service public de l'audiovisuel.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article