suite à la décision de la CNI concernant Nadine MORANO :

Publié le par francois-grosdidier.com

Ce n'est pas d'une victime expiatoire dont nous avons besoin chez les Républicains, mais d'une clarification conceptuelle, après tant de confusion au plus haut niveau.

Nadine Morano, plus spontanée et fougueuse, a franchi la ligne quand tant d'autres, plus prudents et calculateurs, sont borderline depuis trop longtemps. Notre vrai problème est là.

A passer d'une laïcité positive à une laïcité négative pour contrarier une religion spécifiquement, à lire les sondages plutôt que les textes fondateurs de l'humanisme que nous revendiquons, à céder à la démagogie populiste plutôt qu'à redoubler de pédagogie républicaine, nous risquons de nous perdre.

Cette clarification conceptuelle pour les Républicains doit commencer par la lecture de la Constitution léguée par le Général de Gaulle qui définit la France comme « une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances... »