Poutine incendiaire devenu pompier n'arrose même pas le bon feu !

Publié le par francois-grosdidier.com

Ceux qui voient en Poutine le sauveur de la liberté contre l'islamisme sont démentis encore par le choix des premières cibles de l'aviation russe : l'opposition syrienne et non Daech.

Les Russes cherchent à renforcer Assad plus qu'à affaiblir Daech.

Faut-il rappeler que l'URSS finissante a allumé le feu de l'islamisme par l'invasion de l'Afghanistan, que le Russie renaissante avec Poutine a embrasé la Tchétchénie, que Poutine a permis, par le veto à l'ONU, à Assad de gazer des populations civiles lors du printemps arabe, en même temps qu'il libérait les islamistes pour les renforcer et nous obliger à choisir entre lui et eux ?

On peut se réjouir que toutes les grandes nations prétendent officiellement combattre Daech, mais sans naïveté ni confiance aveugle en la Russie.

Les incendiaires ne peuvent pas prendre la tête chefs des pompiers, ni occuper le terrain pour éviter de nouveaux embrasements.

Poutine incendiaire devenu pompier n'arrose même pas le bon feu !

Publié dans COMMUNIQUES

Commenter cet article