Chalon/Saône : obliger des musulmans à manger du porc n'est pas la République, ni la laïcité.

Publié le par francois-grosdidier.com

Je regrette la décision du maire UMP de Chalon/Saône, Gilles Platret, de ne plus offrir de plat alternatif lorsqu'on sert du porc dans les cantines de la ville.

Ne pas servir de halal ou de cacher est normal dans des établissements publics, mais obliger juifs ou musulmans à manger du porc n'est pas une attitude laïque mais hostile à des religions minoritaires.

La laïcité n'est pas l'hostilité aux religions, ni à la religion majoritaire, ni aux religions minoritaires. Elle est la liberté absolue de conscience et l'égalité de traitement entre toutes les religions, et entre croyants et non-croyants.

Ces menus existaient depuis 31 ans à Chalon/Saône, donc même sous les municipalités de Dominique Perben qui n'était pas réputé laxiste, ni communautariste.

Cette mesure traduit une conception dévoyée de la laïcité, que l'on croyait propre au FN, qui consiste à retourner le principe pour en faire une arme d'intolérance religieuse.

Il est temps que l'UMP clarifie les concepts. Son baptême sous l'appellation "Les Républicains" serait l'occasion de répondre à cette nécessité.